La flemme

Comment lutter contre la flemme?

Nous sommes tous susceptibles de tomber dans la flemmardise, alors, voyons ensemble quelques astuces pour hacker cette envie de ne rien faire et la remplacer par l'accomplissement et ressentir la joie de réaliser des choses utiles.

la flemme

Lutter contre la flemme, c'est remettre du sens dans notre vie pour lutter face à cette grande paresse qui peut tous nous piquer un jour. Mais comment retrouver cette énergie qui nous fait défaut et surmonter les envies de ne rien faire ?

Il est toujours plus tentant de rester au lit, de se reposer, de profiter de ses acquis et donc de rester au même niveau que celui où nous sommes.

Mais le problème, c’est que rester au même stade d’évolution, ça veut dire régresser car dans la nature rien ne reste inchangé. Soit on évolue, soit on régresse.

On se comprend et je suis un être humain aussi. Le soir, on est tous fatigué et on ne pense qu’à une seule chose, c’est de pouvoir se reposer, se divertir et se détendre. Le week-end, vous allez me dire, c’est pareil. Ok je suis de cet avis, mais à mon sens, il y a une différence entre prendre une pause et rester avachi pendant une demi-journée en ayant l’impression de ne pas avoir avancé. On a la sensation que l'on a pas réalisé quoi que ce soit et on ne s’est pas reposé non plus car on était ni en train de dormir, ni en récupération d’un effort physique. Rassurez-vous, ça nous arrive à tous. L’essentiel est de faire que ça ne deviennent pas une habitude qui soit difficile à désamorcer.

Se trouver un but, une passion source de motivation :

Il n’y a pas cinquante solutions. Si ce week-end, vous vous êtes prévu un shooting photo avec votre photographe préféré pour une publication dans un magazine, ou que vous devez rejoindre des amis car vous êtes en train d’organiser un nouvel événement pour votre groupe de musique, … je peux vous assurer que la flemme n’aura pas sa place. Le but que vous vous êtes fixé est si stimulant que même si vous avez fait la fête la veille, pour rien au monde vous ne voudriez rater votre rendez-vous avec votre réalisation. Celle que vous vous êtes fixé et qui vous apporte une réelle valeur ajoutée.

Gérer son énergie :

Il y a différentes façons de gérer son énergie. La principale est la suivante : avoir une bonne hygiène de vie. Et oui c’est aussi simple que ça et pourtant on ne met pas toujours en pratique ces conseils simples que tout le monde connait comme dormir en suffisance, manger équilibré, faire du sport.

Il est normale d’avoir la tête dans le ***, si on s’est pris trois grosses cuites les jours précédents.

Et même si vous êtes respectueux avec vous vous-même, il y a d’autres méthodes pour booster son potentiel énergétique.

Par exemple, se passer de l’eau froide derrière la nuque et sur le visage stimule énormément, le rythme cardiaque s’accélère et votre respiration aussi. Au contraire, et c’est bien connu, le chaud a tendance à nous rendre mou et endormi. Pour les plus courageux, prenez une douche fraîche, vous allez voir, c’est radial !

Le sport est excellent notamment le matin pour énergiser tout son corps et stimuler son esprit. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les activités physique d’intensité modéré ne fatigue pas pour le restant de la journée mais au contraire permettent une meilleur attention et un meilleur sommeil plus réparateur.

On peut aussi s’inspirer le dynamisme en utilisant les couleurs vives, ou les musiques qui ont un impact non négligeable sur notre humeur et notre état de veille.

D’autres techniques plus approfondies comme les ancrages sont développés dans ma formation gérer son énergie que vous pouvez consulter en cliquant sur ce lien : Gérer son énergie.

 

Trop de confort tue le dynamisme :

Je m’explique car certaines personnes peuvent être surprises à cette idée. En fait, il est prouvé que les personnes gardant un niveau d’inconfort dans leur vie, sont beaucoup plus alertes que les personnes se reposant sur leurs acquis. La raison principale est simple, c’est que l’inconfort nécessite d'être plus vigilant et d'avoir un niveau de conscience important. De plus, on cherche en permanence à s’améliorer et à évoluer. Donc on reste plus éveillé, réactif et performant.

Attention, je ne dis pas qu’il faut revenir à l’âge de pierre mais simplement permettre d’être dans la difficulté en relevant de nouveaux défis, s’obliger à se lever plus tôt le matin, ou prendre le vélo plutôt que sa voiture pour aller au travail…

Vous avez aimé? Alors partagez :

Pour recevoir mes articles directement dans votre boite mail, inscrivez-vous à ma newsletter.

E-mail
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !