L'amitié entre filles

Les filles et leurs amitiés

520547166 mini

Vous aimez ? Alors partagez :

On évoque toujours l’amitié fille-garçon. Je vois d’ailleurs que certaines personnes sur internet se posent même la question de savoir si c’est possible. Bien sûr que oui c’est possible et même j’en suis un fervent défenseur. Mais je vais traiter cette thématique dans un autre article.

Ici, il est plutôt question de savoir si l’amitié fille-fille est indispensable, ce qu’elle apporte dans la relation amicale. Et pourquoi est-elle unique ?

L’amitié fille –fille est unique

On ne peut comparer l’amitié entre deux filles à aucune autre relation. Seules les filles peuvent se comprendre et échanger avec le plus de justesse sur leurs sentiments et les émotions qu’elles ressentent.

Je ne dis pas qu’un garçon ne peut pas évoquer ces sujets avec une fille. Mais rien ne remplace la complicité qu’une fille peut avoir avec son amie car elles ressentent et expriment de façon bien plus précise que nous les hommes ce qu’elles ressentent de l’intérieur.

La sensibilité d’une femme est particulière et tout à fait incomparable avec celle des hommes. C’est pour cela que seule une femme peut ressentir des sentiments sincères d’empathie provenant de son amie. Car ces sujets qui touchent les filles, une amie aussi est susceptible de les vivre. Si cette copine en question a déjà vécu la même situation difficile auparavant, elle saura encore mieux l’a comprendre et l’accompagner. Mais même si elle n’a jamais vécu l’événement marquant, elle saura être présente pour elle et écouter son ressenti. Ces conversations entre filles alimentent leur complicité par les secrets qu’elles contiennent et soudent leur proximité relationnelle.

Une relation amicale entre fille permet de se reconnaitre à travers l’autre pour se comprendre, d’apprendre sur soi et de lever les doutes notamment au moment de l’adolescence.  Effectivement, lorsqu’une fille se pose des questions, sur elle–même, elle veut s’adresser à son amie pour avoir la preuve qu’elle est normale. Elle a besoin d’être rassurer à ce sujet.

Les amitiés exclusivement fille-garçons 

Certaines filles se sentent très à l’aise avec les groupe essentiellement masculins. Et d’ailleurs, elles affirment clairement préférer passer du temps en compagnie exclusivement de garçons. Elles trouvent le contact relationnel plus franc, direct, sincère et préfèrent les attitudes et comportements masculins.

Mais cela n’exclue pas le fait que ces filles ont besoin d’autres filles ou tout du moins d’une pour partager les choses uniques qui font qu’elles se ressemblent. Pour se construire et grandir une fille a besoin de cette amie qui l’accompagne à tout moment crucial et intime de sa vie.

Le rôle de la famille dans les relations entre filles

La mère peut être très proche de sa fille, mais elle ne sera pas la grande confidente ou cette meilleure amie avec qui une fille partage tout. Les confidences pour une fille doivent être détachées du lien maternel. Non pas parce qu’il y a une différence d’âge mais plutôt car une fille doit faire la distinction entre le rôle d’une mère et le rôle d’une amie. La mère apporte à son enfant l’amour et élève sa fille en construisant son monde intérieur, comme sa psychologie, ses émotions, …  Mais c’est avec une amie que la fille doit partager son intimité, ses complications relationnelles, ses amours d’adolescente et ses problèmes avec les garçons. Car une fille devient femme et construit sa féminité grâce à ses copines. Elle a besoin d’être accompagnée de ses amies.

La sœur ou même une cousine peut elle aussi joué le rôle de l’amie/confidente contrairement à la mère avec qui n’a pas le même lien relationnel.

C’est peut-être généraliser de dire cela mais je pense qu’une mère fait d’une enfant, une fille. Et l’amie fait d’une fille, une femme. L’amie accompagne la fille dans tout ce qu’il y a de plus intime et permet de construire sa féminité.

L’intimité 

Lorsque l’on parle d’intimité, on pense souvent à l’intimité sexuelle. Mais une fille a besoin d’échanger et d’être comprise dans son intimité toute entière par sa meilleure amie. C’est-à-dire que son intimité relationnelle, émotionnelle et sentimentale a un rôle important dans sa relation avec son amie. Elle doit pouvoir partager librement sans être jugée. Elle doit être certaine de la fiabilité en termes de respect de la tenue des secrets. Cette confiance mutuelle renforce nécessairement la complicité des deux filles. L’idéal est de pouvoir partager mutuellement et également les secrets, les problèmes intimes et les difficultés relationnelles pour ne pas qu’un déséquilibre marqué viennent perturber la relation. L’amie doit être là, présente et disponible à tous les moments intenses et marquants de l’adolescente que ce soit pour ces changements physiques comme pour ses premiers sentiments amoureux. Pour partager toutes ces choses qui ne se disent qu’entre filles, la meilleure amie est là pour ça. Après, je pense que même si la meilleure amie est la relation centrale, certaines autres amies proches peuvent parfois être plus habiles et disposés à parler de certains sujets et une fille peut ainsi partager plusieurs secrets personnels avec des amies différentes.

Conclusion 

Une fille n’a pas besoin de dix amies pour se construire. Elle en a besoin d’une qui lui est proche au point de pouvoir partager avec elle ses doutes, craintes en toute transparence et confidentialité. L’idéal est qu’une réciprocité d’échange équitable s’installe pour créer une complicité relationnelle forte et souder la relation.

Chaque fille recherche la meilleure amie, celle qui lui ressemble, qui l’a comprenne et qui l’écoute. Cette confidente est sans doute la relation la plus importante pour une fille.

Oui, je suis un garçon et cet article a été écrit du point de vue d’un homme. Donc évidemment, les avis constructifs sont les bienvenus en commentaire et notamment les avis féminins.

J’espère ne pas heurter la gente féminine ou la communauté féministe en écrivant cet article. Bien au contraire, j’essaye d’expliquer ce que je pense des rapports humains dans ce blog de façon la plus juste et neutre possible.

Merci à ma chère collaboratrice Savannah pour son implication pour cet article.

Vous aimez ? Alors partagez :

  • 1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.