La concentration en escalade !

Être et rester focus quand on grimpe !

802 58 mini

Vous aimez ? Alors partagez :

Tous les sports nécessitent une concentration optimale pour réussir mais l’escalade a ses particularités car cette discipline demande d’avoir une grande précision dans nos gestes, nos mouvements, nos postions et placements.

Regardez les grands champions d’escalade, on se rend bien compte à quel point ils sont dans l’instant présent, concentrés sur ce qu’il se passe ici et maintenant. Rien ne semble les perturber.

Le moment présent

Comprenez que chaque mouvement que vous faites doit-être maitrisé pour franchir un passage. Et il y a deux solutions pour cela. C’est soit de le répéter pour permettre l’intégration dans la mémoire du corps (c’est l’utilisation de l’intelligence corporelle-kinesthésique) soit de savoir analyser, observer, comprendre, ressentir et anticiper un mouvement. Dans ce cas, c’est plus la capacité d’analyse et l’intuition qui entre en ligne de compte.

Constatez que les débutants souffrent d’une difficulté d’évolution non seulement car ils n’ont pas enregistré les mouvements et les forces qui interagissent mais aussi car leur esprit et préoccupé par une multitude de facteurs environnementaux.

La méditation est l’exercice le plus efficace pour développer sa concentration. Je la pratique personnellement tous les jours. Elle m’est utile dans la vie de tous les jours car elle a de nombreuses autres vertus et pas seulement pour l’escalade.

Pour réussir une voie difficile il faut s'assurer d’être pleinement concentré sur l’essentiel. Pour cela, soyez certains de partir dans de bonne conditions et d’avoir fait toutes les vérifications avant de vous lancer. De la même manière, soyez prévoyant et anticiper en lisant la voie le plus efficacement possible. Ceci va vous permettre de créer de l’anticipation dans votre progression. Vous saurez ainsi clipper la dégaine au bon moment par exemple. En cours d’ascension, les choses les plus importantes sont de penser au mouvement que vous faites maintenant. Ne pensez pas au reste de la voie ni à ce que vous avez déjà franchis. Ne regardez donc ni en haut, ni en bas. Vous pouvez et je vous le conseil vivement anticiper légèrement les mouvements suivant notamment si des croisés et des changements de mains sont à prévoir. Je vous invite à vous repasser en mémoire le mouvement idéal que vous aviez prévu lors de votre lecture de voie. Et essayez de comprendre au moment présent quelle position et mouvement est le meilleur pour ce passage et rien de plus. Lorsque l’on franchit des pas facilement, l’idéal est de rester concentré et précis comme si c’était un pas difficile pour nous. C'est un excellent excercice pour apprendre la concentration permanente en escalade et pour l'intégration mentale des mouvements. Et surtout, ce serait dommage de zipper ou de consommer inutilement notre énergie.

La concentration et la peur 

Si on comprend ce principe de concentration, on est capable de comprendre pourquoi la peur en grimpe est si handicapante. Elle nous empêche de progresser dès lors que le souci « de ce qui pourrait se passer si » prend le dessus par rapport à ce qui nous permet  d’évoluer. Chaque facteur de stress situationnel et environnemental va venir perturber notre concentration immédiate.

Un travail de lâcher prise est à effectuer pour permettre à notre cerveau de ne plus être perturbé par ce type de situation. Et cet exercice de lâcher prise est à effectuer à chaque instant de notre vie. Si nous apprenons à gérer par exemple une situation de colère qui vient perturber et mettre en péril notre calme intérieur, alors nous seront aussi être plus apte à gérer les situations de peur. Chaque renforcement sous forme de biais cognitifs positif ou négatif d’une émotion, vient l’amplifier.

De même, pour être pleinement concentré sur notre paroi, il est préférable d’avoir confiance en son assureur et en son matériel.

Etre focus et passer en mode état de flow

Pour ceux qui ne connaissent pas l’état de flow, c’est le fait d’exercer une discipline (sport, art, musique, …) et d’y être tellement imprégné à 100 % que l’on réussit à réaliser des prouesses impensables. En général, on nous n'avons plus conscience du temps qui s’écoule. On est tellement focus sur notre tâche ici et maintenant, qu’on la réalise avec justesse et perfection. C’est une sorte d’état de conscience modifié qui permet l’accomplissement dans notre activité de façon instinctive, juste et précise. Et pour cela, le seul moyen d’y parvenir, c’est d’être pleinement, passionnellement et intensément focus sur chaque mouvement.

L’art de la pleine conscience est plus difficile qu’on ne le croit. Même les bouddhistes les plus expérimentés continuent de s’exercer quotidiennement. Ils perçoivent les événements qui passent avec tellement plus d’attention.

Puisque l’art de la concentration nous permet d’être plus vigilant des forces qui s’exercent, de nos appuis, des déséquilibres, de la fluidité ou non de nos mouvements, alors tâchons de nous exercer à être toujours entièrement immergés dans notre évolution en grimpant afin d’utiliser tous nos sens et de bénéficier de notre intuition.

Vous aimez ? Alors partagez :

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !